novembre 17, 2012

Foire Internationale d'Art Contemporain Istanbul


Du 22 au 25 novembre 2012

le " PAPILLON FRACTAL " de Meynard est exposé à 

la Foire Internationale d'Art Contemporain d'Istanbul 


CI Contemporary Istanbul - Art Fair

Stand Riff Art Projects




* Le Papillon Fractal de Meynard  est une architecture en plexiglas avec impressions numériques (2 mètres 50 x 3 mètres, X 30 cm ). Cette oeuvre dont le nom est  "MORPHO" appartient à la série des autoportraits de l'artiste. C'est un auto-portrait très particulier, travaillé à la manière d’un « effet papillon", c’est-à- dire infiniment démultiplié et se métamorphosant au fur et à mesure de son expansion. 
L'oeuvre a été réalisée en 2000. Exposée de nombreuses fois en France, elle est en Turquie depuis 2011 et, du 22 au 25 novembre 2012, sur le stand de Riff Art Projects à la Foire Internationale d'Art Contemporain d'Istanbul.

octobre 08, 2012

DEMEURE FRACTALE A SAUVE, GARD


UNE DEMEURE FRACTALE DE JEAN CLAUDE MEYNARD
 INSTALLATION AOÛT, SEPTEMBRE 2012 
MAISON DES COMTES A SAUVE, GARD, FRANCE.


Investissant la Maison des Comtes de Sauve, Meynard en rompt la géométrie et, selon le processus de réplication fractale, démultiplie les perspectives, les plans, les espaces… au coeur de cette déstructuration organisée, il insère des tableaux, des sculptures, des reliefs et architectures numériques, comme d’autres espaces possibles, d’autres imaginaires qui se font échos et font échos à l’ensemble.
Dans cette Demeure Fractale, comme dans toutes celles que Meynard a créées depuis 2006, l’unique repère est une silhouette humaine, sorte de double, à la fois figure graphique du peintre et graphe universel de l’homme.
Ce  Double parcourt en fait la totalité de l’œuvre de Meynard, il est, à sa manière, « l’adorable fantôme » de Julien Gracq ; celui dont le voile ne se lève jamais, dont le visage ne se montre jamais, parce qu’en son essence même, en son secret, il est l’image obsédante qui pousse à la création.

DEMEURE FRACTALE - MEYNARD 

DEMEURE FRACTALE - MEYNARD 
DEMEURE FRACTALE - MEYNARD 
DEMEURE FRACTALE - MEYNARD 
DEMEURE FRACTALE - MEYNARD  

DEMEURE FRACTALE - MEYNARD 
DEMEURE FRACTALE - MEYNARD 

septembre 18, 2012

L'ART FRACTAL A VALBONNE


La World" de Meynard à Valbonne Sophia-Antipolis 

A la jonction du vieux village historique et de sa partie contemporaine, la « World » se dresse comme un repère.

Meynard a réalisé la "World" à partir d’un fractal dont il avait conçu la matrice en 2007. Cette matrice est une suite de silhouettes humaines solidaires.
Matrice initiale -  2007
La "World" en cours de fabrication - reposant sur un berceau d'acier de 2 mètres 80 de diamètre, 4 structures en aluminium - blanches et noires.
La sculpture World - montage
La "World" s'inscrit au coeur de la ville de Valbonne comme une immense boussole dont l'unique point cardinal est l'Homme.
La World -  Jean-Claude Meynard
La sculpture World à Valbonne -  Jean-Claude Meynard
La sculpture fractale World à Valbonne -  Jean-Claude Meynard 

La sculpture "WORLD” appartient à la série des Babels.
Les sculptures des Babels ont été présentées en Chine (Shensen 2008) Turquie (Istanbul 2009) Italie (Venise, Sirmione 2009), France ( Art Paris Grand Palais et Villa Tamaris 2010). 
A ce jour, quatre Babels sont installées en France.
  
Le texte et les références qui suivent sont intégralement extraites du blog de Jean-Claude Chirollet  avec l'accord de leur auteur. Jean-Claude Chirollet est maître de conférences d’esthétique et philosophie de l’art; ses travaux portent particulièrement sur l’art fractaliste et la théorie de la complexité appliquée aux arts.

“Jean-claude Meynard est l’un des grands artistes fractalistes français. Ses recherches artistiques, fondées notamment sur l’étude de la géométrie fractale et les “théories du chaos”, l’ont conduit à mettre en œuvre des procédés techniques spécifiques et des algorithmes fractals, au service de la création de tableaux et de sculptures monumentales en deux et trois dimensions.
Voici quelques liens qui renvoient à des sites officiels où Meynard expose ses réflexions artistiques sur le fractal et sa création plastique toujours renouvelée depuis les années 1980. Je vous recommande en particulier le lien N°3 ” L’Escalier Fractal” qui est une video dans laquelle Jean-Claude Meynard expose sa conception du fractal.
Les sites indiqués montrent les réalisations plastiques in situ les plus récentes de Jean-Claude Meynard.”

mai 18, 2012

LE PAPILLON FRACTAL DE MEYNARD


Le "Papillon Fractal" de Meynard à la Galerie Riff Art Projects à Istanbul jusqu'au 9 juin 2012

Galerie Riff Art Projects - Istanbul
Du 11 mai au 9 juin / 11 Mayis - 9 Haziran 2012
                   "L'Infini au Carré" de Meynard et "Le Papillon Fractal " à deux battements d'aile... 
Une oeuvre d'Andrej Pirrwitz... le Papillon Fractal tout proche"
Le Papillon Fractal - pièce à gauche : " Le Scribe " 
Steven Riff devant le Papillon
 
Le Papillon Fractal - architecture sous plexiglas (280 cm x 230 cm x 30 cm - 2000) 


Le Papillon Fractal de Meynard est un auto-portrait travaillé à la manière d’un "effet papillon" c’est-à- dire infiniment démultiplié et se métamorphosant au fur et à mesure de son expansion. En tant qu’auto-portrait, c’est une interrogation sur l’identité, entre la permanence et le fluctuant, l’appartenance et l’échappée. 
Extrait d'une interview de Jean-Claude Meynard par H.F.Debailleux (français, anglais) avec l'aimable autorisation des Editions Fragments - éditeur du livre : "MEYNARD"

Henri-François Debailleux
Vous évoquez la figure du portrait. Il s’agit en fait toujours d’autoportraits. Pourquoi ce thème, que vous avez certes traité de différentes manières est-il récurrent dans votre œuvre ?
You mention the figure of the portrait. In fact, these are always self-portraits. What is the reason for this recurring theme, treated in different ways, in your work?

Jean-Claude Meynard
Si j’ai plutôt choisi l’autoportrait que le portrait, c’est tout simplement parce que l’autoportrait est
quotidiennement à ma disposition.
If I have mostly chosen the self-portrait over portraits of others, it is simply because it is the one that I have always had most readily available to me on a daily basis.

Henri-François Debailleux
Comme chacun peut se voir au moins une fois par jour dans son miroir. Ce qui n’est d’ailleurs pas un vrai portrait mais la représentation que l’on veut bien voir de soi, de la même manière qu’une photographie n’est qu’un cliché, un instantané.
Indeed everyone can see himself at least once a day in the mirror. Yet it is not a real portrait, but rather the voluntary vision of the representation that one would like to have of oneself, in the same way that a photo-graph is but an image, a snapshot.


Jean-Claude Meynard
En effet, cela dit, dans mon travail, l’autoportrait n’a de sens que comme forme emblématique des portraits de chacun. Avec cette forme, cette matrice, je propose la figure la plus communicante : en la voyant, on l’identifie immédiatement comme une tête. En fait cela produit un effet miroir. Je pars de ce code basique, ce portrait-matrice, pour ensuite le démultiplier et créer ainsi par prolifération une nouvelle figure.


This said, in my work, however, the self-portrait makes no sense except as an emblematic form of everyone’s portraits. With this form, this matrix, I propose the figure that communicates the best: in seeing it, one immediately identifies a head, in fact, it’s a mirror effect. I start off with this basic code, this matrix-portrait and then multiply it over and over again, thus creating a new figure through proliferation.

Henri-François Debailleux
En prenant cette forme, vous incitez le spectateur à faire le même chemin que vous, c’est-à-dire à découvrir, augmenter et enrichir sa cartographie initiale. C’est la même chose que le passage d’une simple fiche d’identité, binaire, avec date et lieu de naissance, à une perception de plus en plus complexe de la personne caractérisée par d’autres éléments, son groupe sanguin, ses idées, ses joies, ses peurs…
By taking this form, you encourage the spectator to follow your path, that is, to discover, augment, and enrich his initial cartography. It is the same thing as the transition from a simple identity card or birth certificate, a binary entity with the date and place of birth, to a more and more complex perception of the person characterized by other attributes, his blod type, his ideas, his joys, his fears…

Jean-Claude Meynard
Oui, à partir de la géométrie que je propose, le spectateur est emmené dans un monde de plus en plus personnel, intime, profond. à tous les niveaux de conscience (regard, mémoire, imaginaire,…), il procède à sa propre identification.
Yes, from the geometry that I propose, the spectator is led into a more and more personal, intimate and profound world. At each level of consciousness (observation, memory, imagination…), he proceeds further to his own identification.
"(...) en prenant cette forme, vous incitez le spectateur à faire le même chemin que vous, c’est-à-dire à découvrir, augmenter et enrichir sa cartographie initiale. C’est la même chose que le passage d’une simple fiche d’identité, binaire, avec date et lieu de naissance, à une perception de plus en plus complexe de la personne caractérisée par d’autres éléments..."
  
Jean-Claude Meynard et Bedri Baykam

Galerie Riff Art Projects

Galerie Riff Art Projects
Paris-Istanbul
Yazicizade Residance
 Firuzağa Mh.
Defterdar Yokuşu No: 1
Beyoğlu / Istanbul, Turkey
E-mail : riffartprojects@gmail.com
Site : http://www.riffartprojects.com/


00 90 212 244 87 47
Steven Riff et Jérôme Menasché